Dates importantes dans la vie du compositeur

1901 : le 3 août, naissance à Montmirail (Neuchâtel)
1914 : études de piano et orgue au Locle avec Charles FalIer.
1917 : harmonie et contrepoint avec Paul Benner à Neuchâtel, premières compositions et activité d’organiste aux Eplatures (près du Locle).
1920-1921 : études au Conservatoire de Bâle avec Adolphe Hamm (orgue) et Hermann Suter (composition).
1921-1923 : études à L’Institut Jaques-Dalcroze. Sa formation d’organiste se poursuit auprès de William Montillet.
1923-1924 : séjour à Paris et études de composition avec Ernest Lévy.
1924 : s’établit à Genève. Diplôme de l’Institut Jaques-Dalcroze.
1925 : épouse Avie Faller, fille de Charles Faller.
1927 : naissance de son fils Daniel et de sa fille Irène
1925-1968 : enseigne le solfège, l’improvisation, la rythmique, l’harmonie et l’histoire de la musique à l’Institut Jaques-Dalcroze.
1928 : rencontre avec Frank Martin dont il devient l’ami
1931-1944 : organiste au Temple de Chêne-Bougeries.
1944 : décès de Avie.
1944-1971 : organiste au Temple des Eaux-Vives à Genève.
1945 : épouse Jacqueline Macquat.
1945 : naissance de sa fille Anne-Geneviève.
1947 : naissance de son fils Dominique.
1950 : le compositeur prend place dans l’horizon des compositeurs suisses de sa génération.
1954 : emménage à Chêne-Bougeries
1952-1972 : enseigne l’harmonie au Conservatoire de Genève.
1971 : Prix de la Ville de Genève.
1974 : parution du Premier Catalogue des œuvres, réalisé avec le compositeur par Jean-Louis Matthey de la Bibliothèque cantonale et universitaire de Lausanne.
1977 : déménagement à Lutry.
1980 : tournage d’un « Plans-Fixes »
1988 : Création de l’Association Bernard Reichel
1990 : parution d’un CD d’œuvres orchestrale (Gallo 619)
1992 : rédaction du Premier Catalogue intégral des œuvres, établi par l’Association Bernard Reichel
1992, le 10 décembre, décès du compositeur

Parmi ses œuvres célèbres, on peut citer: La Vision d’Ezéchiel, cantate (1936), Petit Magnificat (1942), Concertino pour piano et orchestre (1949), Concert Printanier pour flûte, violon, alto et violoncelle (1957), Tryptique pour orgue, Gloria pour ténor solo, chœur et orchestre (1964), Symphonie no 2 pour orchestre (1968), 10 préludes pour piano (1975), Lieder Gedichte von Gœthe pour soprano et piano (1976), Te Deum (1983). Les œuvres de Bernard Reichel ont été jouées en Suisse, en Angleterre, en Allemagne, en Roumanie et aux USA.